Moulin d’Ermoun (randonnée 2015)

Le moulin d’Ermoun est situé à cheval sur les communes de Bardos et de Bidache.

 

moulin

 

Le ruisseau, qui s’appelle « L’arrec déou termi » passait sous le moulin et constituait la limite entre les deux communes, mais ses habitants dépendaient de Bardos.

Le plan d’eau fait 130 m de long sur 60 m de large.

Le moulin, simple bâtiment rectangulaire, est adossé à la digue haute de plus de 9 m.

Un chemin de circulation la parcourt sur toute sa longueur (65 m).

Équipe de trois roues à aube pour moudre les céréales, ce moulin avait pour fonction de ravitailler en farine de nombreuses fermes de Bardos.

Le dernier meunier connu était un brave homme très serviable.

Il s’appelait Jean-Louis Larran, son épouse, Jeanne et son fils Bernard est né au moulin en 1938.

Certains habitants du quartier des Tisserands se souviennent encore du meunier faisant sa tournée, guidant ses ânes pour livrer la farine et collecter blé et maïs à moudre.

Parfois au fil des livraisons, buvant une chopine de-ci de-là, notre brave meunier rentrait fort tard, fatigué, dormant dans la charrette, raccompagné par ses ânes ; l’alcootest n’existait pas.

Le moulin a cessé son activité en 1962 après cinq cents ans d’existence.

On trouve trace du moulin en 1456, le duc de Gramont le citant parmi ses biens.

Le moulin tombé à l’abandon depuis plus de 50 ans, s’éveille à nouveau.

En cours de rénovation, vous y aviserez peut-être son nouveau meunier accompagné de son âne PonPon.

 

Publié dans Blog mot clé , , , , . permalink.

Participer à la discussion...